Wanted Esport NewGo

WanteD eSport : le W devenu Cowboy de l’e-sport

Vous croyez que les articles sur les structures e-sports n’allaient pas revenir de sitôt ? Et bien si ! Mon choix s’est porté sur la WanteD eSport, célèbre association fondée en 2013 par des joueurs représentant un Clan multi sur Black Ops 2. Même si le but n’était au début que de s’amuser, l’esprit compétitif a rapidement pris le dessus et c’est ce qui va nous intéresser aujourd’hui.

Après s’être rodé sur un Call Of Duty plus qu’adoré, les joueurs ont décidé de s’étendre et de répandre leur rage de vaincre sur Ghost et ses fameuses Guerres de Clans. Avec une cinquantaine de personnes, l’organisation, aujourd’hui reconnue sous loi 1901, a fini 8ème du classement mondial sur environ 3000 équipes. Un résultat très prometteur qui a poussé l’ensemble des joueurs à performer davantage et à mettre en place une structure permettant d’encadrer les équipes.

C’est en 2015 que l’organisation s’est ouverte aux LAN et a envoyé ses joueurs parcourir la France à la recherche de trophées et de palmarès. On y compte alors des Top 1 sur AW à la SFCO et à l’HBK Trophy. Cette même année une section FIFA apparaît et décrochera une première place sur l’opus suivant, FIFA 16. Pendant ce temps, un roster R6S fut créée et rapportera un très beau titre de Champion de France SFCO. L’équipe CoD dénichera elle aussi de son côté, le même titre.

WanteD marque un grand coup dans les esprits en prenant la première place…

En 2017, alors que les performances de l’équipe Rainbow ne s’arrêtent plus, la WanteD marque un grand coup dans les esprits en prenant la première place sur le podium de la Paris Games Week ! Néanmoins, cette année vit arriver l’envie d’opérer un changement de plateforme pour se concentrer sur PC et ainsi essayer d’atteindre des compétitions plus prestigieuses sur ce jeu et d’accroître sa notoriété.

Il était nécessaire et même obligatoire pour la structure « pro-cod » de voir plus grand

L’agrandissement de la structure ne s’est, depuis 2018, toujours pas arrêté. En effet, l’organisation a accueilli depuis le début d’année deux équipes Overwatch (Top 2/3 et 5/6 FR), deux équipes CSGO dont une disputant la Proleague en Asie, une équipe ZULA, un jeu aux tendances de CS mais tout nouveau et assez peu connu et enfin, de multiples joueurs sur FIFA (Solo et 11vs11). Pourtant, aucune équipe LoL ne se verra acceptée chez WanteD pour cause de financement trop important pour la compétition.

On comprend donc bien qu’avec l’évolution de ses envies et l’amélioration de ses moyens, il était nécessaire et même obligatoire pour la structure « pro-cod » de voir plus grand et de s’étendre à un panel de jeux plus conséquent.
Il reste des sections qui n’ont pour le moment pas encore atteint un très haut niveau de performance en LAN mais celles-ci restent tout de même vitales pour l’expansion de la WanteD au sein de la scène e-sport.

Un staff compétent en gestion d’équipes et de ressources

Il est d’autant plus important pour elle de préserver ses sections et de continuer à les agrandir pour espérer un jour devenir une structure semi-professionnelle, souhait majeur de son célèbre président « Papy ».
Celui qui a repris la structure sur Ghost est toujours à la tête de cet empire et n’a qu’une ambition, faire monter son bijou à un échelon supérieur et ainsi obtenir la reconnaissance de toute une communauté. A l’aide d’un staff compétent en gestion d’équipes et de ressources, ce qui n’est qu’un objectif pour le moment pourra surement devenir un jour, une réalité.

Sa forte présence sur les réseaux sociaux

Mais ce qui fait le succès de WanteD ne se repose pas uniquement sur ses équipes et son staff de qualité, c’est d’abord et surtout sa présence accrue sur les réseaux sociaux.

C’est simple, l’organisation est présente sur tout ce qui peut lui donner une mise en avant et une visibilité majeure. Twitter, son réseau principal avec lequel elle vient d’atteindre le cap des 5000 « followers ». Mais aussi Facebook, Youtube, TeamSpeak, Discord, Instagram sans oublier Twitch avec sa WebTV basée sur des créneaux horaires prédéfinis à l’avance et proposant de nombreux streams sur tout type de jeux.

Son intérêt est d’apporter un suivi de ses équipes à ses supporters en temps réel sur n’importe quel réseau de communication. Il est aussi primordial pour eux de ne pas lasser le public et d’attiser leur curiosité pour la structure ainsi que la compétition.

Un site internet !

Vous vous posez peut-être la question de ce qui peut manquer à WanteD pour se faire davantage connaître et proposer de l’actualité ? Un site internet !

De nos jours, disposer d’un site web en bonne et due forme est, certes coûteux et chronophage, mais il permet de donner une image de prestige à celui qui l’utilise.

Une nouvelle fois les WanteD ont su montrer leur détermination à se professionnaliser et leur capacité à s’adapter. A l’heure où j’écris ces lignes, le site est en pleine construction et devrait sortir très prochainement !

Pour terminer avec ce sujet, WanteD eSport a prévu de nombreuses choses et changements pour évoluer au sein de l’e-sport et ainsi passer du grade de structure amateur à semi-professionnelle !

Dans un premier temps, l’organisation a décidé de faire peau neuve en changeant d’identité visuelle avec un cowboy tout droit venu du Farwest permettant, à ceux qui supportent l’équipe, de s’attacher à une mascotte bien particulière.

Celle qui vise les grands, est bien entourée.

Mais il ne faut surtout pas oublier ceux qui aident les structures à se développer : les partenaires. Fort heureusement ce n’est pas ce qui manque à WanteD et ceux-ci sont plutôt fidèles et permettent d’accompagner l’association dans ses différents déplacements. Que ce soit Stealth Gamer, Gunnar mais aussi ACE ou encore la nouvelle marque de boissons énergisantes Realmix, on peut dire que celle qui vise les grands, est bien entourée.

Une relation gagnant-gagnant

Les sponsors, quant à eux, ne sont pas en reste, puisque l’association leur propose une mise en avant régulière sur leurs réseaux et supports de communication. Une relation gagnant-gagnant qui saura sans aucun doute en attirer de nouveaux pour des perspectives d’avenir encore plus ambitieux !
C’est tout ce que nous leur souhaitons !

 

Fabien REMY – Twitter

Un commentaire

  1. avatar
    Posté par SannyLom| 12 décembre 2018 |

    Nice posts! 🙂
    ___
    Sanny

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Tous les champs sont requis.